Partagez | .
 

 hold me in your arms again ❥ matteo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

A. Neelàh Stone



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2013

Un peu plus sur moi
love ::
mes petits secrets :: Le fait d'avoir été harcélé continuellement pendant des années pour son poids.



MessageSujet: hold me in your arms again ❥ matteo   Ven 14 Juin - 20:42



I really need you..
” dimanche, 13h00 J’étais sous la douche, je venais de rentrer de mon footing. C’était un dimanche comme les autres. Je sortis de la douche et m’habillais, un pantalon, un haut blanc et ma veste noire. Je bougeais mes cheveux dans tous les sens afin qu’il sèche plus vite et je me maquille un peu histoire de ne pas faire peur à un voisin au cas où s’il sonne, oui, j’étais prévoyante mais y’avait franchement peu de chance pour qu’un voisin me demande de l’aide, non enfaites c’est parce que c’est un automatisme et parce que j’arrive un peu plus à m’accepter un peu maquillée, je me trouve un peu mieux . Je descendais les escaliers de ma maison, prenant une pomme qui était sur le comptoir de ma cuisine, encore un dimanche ennuyant à mourir, mais bon j’avais l’habitude, ça me dérangeait pas. De toute façon, j’avais des devoirs à rendre et j’avais besoin de m’occuper l’esprit pour ne pas penser à Matteo. Quand son nom résonne dans ma tête, je cours automatiquement chercher mon portable là-haut. Pas de message. Tant pis, je soupire et je descends et je vais sur mon ordinateur. Je regarde mes mails vite fait pour voir si j’en ai pas de mes profs, je croque dans ma pomme et je regarde qui des pubs, je me distraits comme je peux. Bon j’essaie de bosser, je mets ma playlist et ouvre mon document, j’ai encore le temps pour le rendre mais bon, j’ai rien à faire, autant en profiter pour travailler non. Je commence à écrire mon compte rendu pour un de mes cours de littérature, mais je ne suis pas tellement concentrée, j’ai la tête qui est ailleurs et j’ai pas envie de travailler. Moi qui m’étais promis de ne pas avoir des sentiments pour quelqu’un d’autre que Noah, c’était un peu trop tard et je m’en voulais de ressentir ça parce que c’était pour quelqu’un que j’adorais. Matteo. Je ne me trouvais vachement nulle de ressentir ça alors qu’il était clair qu’il ne ressentait rien pour moi. Surtout que je me rappelle encore ce qu’il m’a dit à la rivière, il y a quand même un mois, un mois et demi. Il ne voulait pas de relation, il n’était pas prêt à tomber amoureux. Moi aussi j’aurais du faire ça. Depuis cette soirée confidence, on s’était véritablement rapproché, trop maintenant. Je voulais l’oublier, prendre mes distances pour que tout redevienne comme avant, que je ne le vois que comme un simple ami. Bref, je secouais ma tête pour éviter de penser à ça, ça me faisait du bien mais du mal en même temps de penser à lui, il devait être avec une fille. Depuis une semaine, Matteo et moi on ne s’est pas adressé un mot et j’ai l’impression qu’il s’en fout considérablement. Je suis déçue mais je préfère ça, plutôt qu’il m’envoie tout le temps des messages et qu’au fond, je ne saurais plus quoi inventer comme prétexte. Je ferme l’ordinateur, coupant la musique en même temps, je vais jeter la pomme et je me pose devant la télé ensuite, complètement avachi sur mon canapé. La pomme m’a rudement bien calé, je n’ai pas envie de manger ce midi. Les chaines le dimanche, ce n’est vraiment pas ça. Je soupire doucement et je zappe jusqu’à trouver mon bonheur, the big bang theory, j’adore cette série, je me tords toujours de rire devant. D’ailleurs la réplique de Sheldon me fait exploser de rire. Je vous le dis, je ne compte pas regarder la télé toute la journée, je ne sais pas encore ce que je vais faire mais je vais bien m’occuper. Une fois que the big bang theory est fini, je me lève pour aller me faire un café quand d’un coup j’entends sonner à ma porte. Trop bizarre. Je me demande bien qui cela peut-être, j’arque un sourcils et je me dirige alors vers la porte d’entrée. Je m’attache vite fait les cheveux pour faire une queue de cheval histoire d’être un peu plus présentable et j’ouvre et je tombe nez-à-nez avec Matteo, ce que je redoutais un peu mais malgré tout, je ne peux m’empêcher d’être surprise. « Matt.. Mais qu’est-ce que tu fais ici ? Entre ! » je le regarde avec un petit sourire et baisse les yeux, je ne sais pas trop quoi faire, par contre si je pouvais tuer mon cœur pour qu’il arrête de battre aussi vite, je le ferais, c’est complètement stupide ma réaction. « Comment vas-tu ? » demandais-je doucement alors qu’il y avait un silence.. ”

© charney


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Matteo H. Whitaker



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 73
Date d'inscription : 31/05/2013

Un peu plus sur moi
love :: Personne, j'veux pas m'attacher
mes petits secrets :: joue de la guitare, est chanteur et compisteur



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Ven 14 Juin - 21:07


Un mois et demi qu'on se voyait tout le temps avec Neelàh et une semaine qu'on se parlait plus. Je me souviens encore de ces paroles à la rivière comme quoi je le saurais si jamais je tombais amoureux. Je veux pas tomber amoureux, j'ai peur. Pendant toute une semaine, j'ai essayé de l'oublier. Je me suis dis que si je ne lui parlais plus, mes sentiments s'en iraient. Mais en fait, non. J'étais complètement paumé.

On était Samedi. Je voulais jouer quelque morceau sur ma guitare. J'allais dans la salle de bain prendre une douche rapide. En me rhabillant, je me regardais dans le miroir. Je baissa les yeux, je savais que je ne pourrais pas l'oublier. J'avais envie de taper dans le mur. Je me sentais tellement. J'allais néanmoins chercher ma guitare, descendis dans mon salon et essaya e jouer un morceau. Mais je n'y arrivais pas. Ca faisait quelques jours que je n'arrivais plus à rien.

Pour me changer les idées, je décidais d'aller faire un tour, prendre l'air. Après avoir tourné en ville pendant un peu plus d'une demi-heure, je décidais d'aller chez Neelàh pour lui avouer. Je savais qu'elle ne ressentais rien pour moi, je savais qu'après ce que j'allais lui dire, elle me détesterais. Je savais que j'allais faire l'une des plus grosses conneries de ma vie. En tous cas, j'en étais persuadé. Après être resté dix minutes devant sa porte, je me décidais à sonner. J'espérais qu'elle ne soit pas là. Manque de chance, elle ouvrit la porte. Elle me laissa entrer. J'hésitais à entrer, mais je franchis le seuil de la maison. Je me retourna vers Nelàh et lui dis:

« Ca peut aller et toi? » Je marqua une courte pause et ajouta: « J'suis désolé de pas t'avoir donné de nouvelle, mais il faut que je te parle d'un truc et j'pense que tu voudras plus me voir après ça. »

Bien joué Matteo, t'as pas plus con comme en réflexion? Je la regarda, attendant une réaction. J'avais quand même peur de la façon dont elle pourrait réagir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

A. Neelàh Stone



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2013

Un peu plus sur moi
love ::
mes petits secrets :: Le fait d'avoir été harcélé continuellement pendant des années pour son poids.



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Ven 14 Juin - 21:37



I really need you..
” dimanche, 14h08 La surprise de Matteo était réussit, je ne m’attendais absolument pas à le voir débarquer chez moi, pas après une semaine de silence radio. Je ne pouvais pas le blâmer, j’avais fait pareil, mais mes raisons étaient différentes des siennes. J’étais sure qu’il ne ressentait rien pour moi. En le voyant, je me sentais paniquée et stressée alors qu’on avait déjà dépassé ce stade. Je sentais mon estomac se serrait, mon ventre faire des papillons, les symptômes des sentiments, au secours. Je n’arrivais même pas à le regarder, enfin, j’avais du mal. J’étais heureuse malgré tout de le voir. C’était mon ami avant tout. J’avais passé un mois et demi fantastique. Depuis notre petite discussion à la rivière, c’était encore plus devenue mon endroit favori, c’était la première fois depuis longtemps où je me sentais merveilleusement bien et sereine, Matteo avait réussi à me mettre à l’aise en un rien de temps et j’étais vraiment contente d’être proche de quelqu’un comme lui. Je ne voulais pas trop le regarder, je ne voulais pas qu’il pense que j’étais une folle, non. Je joignais mes mains entre elles tout en le regardant quelques secondes. Je fermais la porte de la maison lorsqu’il me répondit. « Ca peut aller et toi? » je le regardais quelques instants et je me mis en face de lui avec un sourire pour essayer d’être comme d’habitude mais franchement, ce n’est pas l’habitude et ces symptômes ne m’aide vraiment pas. « Ca peut aller aussi ! » c’était un peu débile comme réponse, mais c’est tout ce que j’avais en stock. Je l’amenais dans le salon avec moi qui se trouvait juste à côté de l’entrée, on allait ne pas rester dans l’entrée indéfiniment. Mes mains étaient toujours jointes, il ajoutant immédiatement. « J'suis désolé de pas t'avoir donné de nouvelle, mais il faut que je te parle d'un truc et j'pense que tu voudras plus me voir après ça. » Je déglutis difficilement après sa réponse. La j’avoue que mon état de stresse venait d’augmenter un peu plus. Qu’est-ce qu’il allait m’annoncer comme ça ? Je le regardais quelques instants avant de baisser les yeux, est-ce qu’il a compris ce que je ressentais pour lui et il préfère m’éloigner de lui ? Est-ce que je suis une gêne dans sa vie ? Beaucoup de questions qui résonnent, je m’en pose mille et une questions. Il fallait que je me calme. Je ne sais pas si j’avais besoin de m’asseoir mais je restais debout tout comme lui, je m’attendais réellement au pire, j’essayais de trouver toutes les causes du pourquoi je ne voudrais plus le voir et du pourquoi il ne voudrait plus me voir. J’essaie d’avoir une voix normale et calme alors que dans ma tête c’est un véritable chaos. Je me mordillais la lèvre supérieure doucement et je dis le plus paisiblement possible. « Je ne t’en ai pas donné non plus, je suis désolé ! Ce n'est pas entièrement ta faute.. » je baissais un peu plus la tête et j’ajoutais ensuite « Eh bien, dis ce que tu as à me dire ! » dis-je un peu comme résignée, à ce moment là, j’avais réellement peur de perdre mon ami. Je m’interrogeais beaucoup, je n’étais pas loin des larmes. Je ne devais pas pleurer devant lui, pas avant de savoir ce qu’il avait à me dire. Est-ce que j’étais trop collante, lui avais-je fait quelque chose qu’il l’avait contrarié ou bien dans le sens inverse. J’attendais impatiemment sa réponse tout en le regardant dans les yeux, j’essayais de maitriser l’émotion et j’y arrivais parfaitement, je ne voulais rien laisser paraitre. Je n’en emmenais pas large, le trouillomètre à zéro, l’attente semblait interminable. ”

© charney


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Matteo H. Whitaker



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 73
Date d'inscription : 31/05/2013

Un peu plus sur moi
love :: Personne, j'veux pas m'attacher
mes petits secrets :: joue de la guitare, est chanteur et compisteur



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Ven 14 Juin - 21:55


Je veux mourir, ne plus ressentir. J'ai peur de mes sentiments, peur qu'elle m’envoie bouler, peur de me dire que pour la première fis de ma vie je pourrais souffrir à cause d'une fille. Pourquoi avais-je décidé de venir jusqu'ici? Pourquoi j'avais décidé de tout lui dire? Pourquoi j'avais eu la mauvaise idée de me dire que ce serait mieux si elle connaissait mes sentiments? Pourtant, j'étais en face d'elle, je ne pouvais plus faire machine arrière. Je voulais partir en courant, revenir en arrière, faire comme si je n'étais pas venu jusqu'ici. Je lui fis un petit sourire lorsqu'elle me dit que je n'étais pas le seul fautif. On se dirigea alors dans le salon. Je la regarda quelques secondes dans les yeux et lui dis:

« Okay... » Je marqua une courte pause, je ne savais pas vraiment comment abordé le sujet. Tant pis, je le ferais a feeling, j'ajoutais: « Avant toutes choses, saches que tu n'as rien fait de mal, c'est juste mi le problème. T'es une fille géniale, l’arrives à me faire rire même quand j'en ai pas envie et j'adore passer du temps avec toi, mais ce que je vais peut changer notre relation et sincèrement, je préfère être franc avec toi. » Je baissa alors les yeux, et enchaîna: « Tu te souviens quand tu m'as dis au bord de la rivière que le jour où je serais amoureux, je le saurais, que j'aurais le coeur qui bat et tout ça? Et bien, je crois que je suis tombée amoureux de toi. Si je t'ai pas donné de nouvelles, c'est parce que je pensais que mes sentiments partiraient, pare que j'veux pas qu'on perde notre amitié et je sais que toi et moi c'est pas possible. Mais quoi qu'il en soit je t'aime et pour l'instant je peux rie y faire à part m'éloigner de toi... »

Je regardais le sol, je me sentais mal. J'avais l'impression d'être vulnérable. Elle avait le moyen de me briser le coeur, de me faire du mal. Personne n'avait pu le faire avant. J'étais persuadée qu'elle avait aucuns sentiments pour moi. Pourquoi elle en aurait? Au bord de la rivière, elle m'avait dit qu'elle ne voulait plus tombée amoureuse. Je n'osais même plus la regarder, je voulais juste partir. Partir n'importe où tant que ça pouvait m'empêcher de souffrir. J'attendis néanmoins une réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

A. Neelàh Stone



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2013

Un peu plus sur moi
love ::
mes petits secrets :: Le fait d'avoir été harcélé continuellement pendant des années pour son poids.



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Ven 14 Juin - 22:36



I really need you..
” dimanche, 14h08 « Okay... » Ses yeux dans les miens, je n’arrivais pas à détacher mon regard du sien, je détournais aussitôt le regard, jouant avec mes mains. Sa démarre mal. J’ai peur, je sens un nœud dans mon estomac qui est entrain de se former. Pas un bruit, je voulais qu’il abrège tout de suite. Je voulais fermer les yeux histoire d’essayer d’encaisser le coup, comme si c’était une douleur physique, j’osais à peine respirer. Je sens que le craquage n’est pas loin. J’ai l’impression que les centièmes de secondes sont des minutes. « Avant toutes choses, saches que tu n'as rien fait de mal, c'est juste mi le problème. T'es une fille géniale, l’arrives à me faire rire même quand j'en ai pas envie et j'adore passer du temps avec toi, mais ce que je vais peut changer notre relation et sincèrement, je préfère être franc avec toi. » Il croyait vraiment que ça me réconfortait, ça sonnait comme une sorte de fin. Je sentais que mes larmes remontaient les parois pour sortir. Je ne voulais pas qu’il me voit pleurer, il sait déjà que je suis faible comme fille pas la peine d’en rajouter. Je suis silencieuse, je n’ose rien dire, j’attends la suite. J’aimerais bien dire quelque chose mais j’en suis incapable, tant que je ne connais pas la fin. Je ne préfère rien dire. Ses yeux se baissaient instinctivement, je regardais ailleurs en ayant une respiration irrégulière. J’avais plus envie d’écouter ayant trop peur de savoir la suite. Il prenait des gants au moins c’était ça et puis c’est pas comme si j’y avais cru. Je baissais la tête doucement à mon tour. « Tu te souviens quand tu m'as dis au bord de la rivière que le jour où je serais amoureux, je le saurais, que j'aurais le coeur qui bat et tout ça? Et bien, je crois que je suis tombée amoureux de toi. Si je t'ai pas donné de nouvelles, c'est parce que je pensais que mes sentiments partiraient, pare que j'veux pas qu'on perde notre amitié et je sais que toi et moi c'est pas possible. Mais quoi qu'il en soit je t'aime et pour l'instant je peux rie y faire à part m'éloigner de toi... » Attendez là, y’a quelque chose qui ne vas pas ? J’ai du mal entendre ou entendre ce que je voulais. Je relevais la tête, lui il était tout gêné, il venait de se mettre à nu devant moi. J’arrivais pas à réaliser qu’il ressentait la même chose pour moi. Je ne comprenais pas pourquoi moi alors qu’il y avait des milliards d’autres filles qui étaient beaucoup plus belles, qui étaient forte, courageuse. Aucun son, hormi un « Oh.. » sortit de ma bouche, je pouvais m’attendre a beaucoup de choses de sa part mais pas ça et ça me laissait sans voix mais en même temps, j’étais heureuse. Ma réaction était nulle. Il pouvait le prendre négativement, dans le sens, où je ne ressentais rien.  Il fallait que je trouve la force de lui dire à mon tour ce que je ressentais. Alors qu’il se dirigeait vers la porte, je sentais mon cœur qui voulait bondir hors de ma poitrine. Je m’en voulais de me comporter comme ça mais ça m’a complètement déstabilisée, puis je ne meritais pas un gars comme lui. Pas aussi beau, pas aussi gentil. « Matt attends, ne pars pas ! » réussis-je à prononcer à voix haute. Il avait la tête baissée. J’allais près de lui, je le relevais sa tête pour qu’il me regarde dans les yeux, j’étais paniquée, je stressais mais j’étais contente aussi. Je pris une profonde inspiration avant de dire. « Ma réaction était stupide tout à l’heure, je suis désolé.. » je continuais de le regarder tout en improvisant ce que je disais. « Je ne peux pas te laisser partir parce que tout ce que tu as dis, c’est pareil de mon côté, j’ai des sentiments pour toi, trop fort pour que ce soit de l’amitié. Je ne penserais pas que ça viendrais si tôt et que je m'attacherais autant à quelqu'un, mais c’est toi Matt, c’est toi. Je n’ai pas envie qu’on s’éloigne, j’ai trop besoin de toi pour ça.. J’ai pas envie de te perdre. Pas toi. » je me collais ensuite dans ces bras quelques instants. J’avais envie de plus que ça mais je ne voulais pas le brusquer, je ne savais même pas ce qu’on était, s’il voulait d’une relation ou pas. Je me détachais de lui et baissais à la tête. « Mais je ne veux pas te brusquer, t'as dis à la rivière que tu ne voulais pas de relations, alors si c'est ce que tu veux.. je me plie à ta décision. »   ”

© charney


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Matteo H. Whitaker



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 73
Date d'inscription : 31/05/2013

Un peu plus sur moi
love :: Personne, j'veux pas m'attacher
mes petits secrets :: joue de la guitare, est chanteur et compisteur



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Sam 15 Juin - 15:20


Avouer ses sentiments, c'est typiquement le genre de chose que je n'aurais jamais pensé faire. J'avais toujours refuser de m'attacher, je n'étais jamais tombé amoureux et je pensais que ça n'arriverait jamais. Et pourtant, j'étais devant Neelàh en train de lui dire que j'avais de sentiments pour elle. Putain mais qu'est-ce que j'avais bu hier soir pour que je fasse une connerie pareil? J'allais perdre une amie en plus de me ridiculiser. Lorsque j’entendis sa première réaction, je n'osais même pas la regarder. J'avais qu'une envie partir. Aller dans un bar, boire jusqu'à n'en plus pouvoir et oublier cette conversation. Ouais malré mes airs de bad boy intouchable, je pouvais aussi être sensible et je détestais cette partie de moi. Neelàh me demanda de ne pas partir. Qu'est-ce qu'elle voulait que je fasse? Je n'allais pas rester planté là comme un con. Elle me releva la tête. J'étais obligée de la regarder. J'écoutais ce qu'elle avait à me dire, puis elle vint se mettre dans mes bras. Je la serra contre moi, j'avais le coeur qui battait à cent à l'heure juste parce qu'elle était dans mes bras. Elle se détacha ensuite et baissa la tête. Elle avait pas tort, je ne voulais pas d'une relation mais dans le fond si je n'en voulais pas c'est juste que j'avais peur. Je lui releva la tête et déposa mes lèvres sur les siennes, puis lui répondis:

« Je sais que j'ai dis ça mais j'ai envie d'être avec toi. Si on sort ensemble, je sais pas vraiment dans quoi je m'embarque, ça me fait peur mais j'ai pas envie de te perdre parce que j'ai eu peur de mes sentiments pour toi. » Je marqua une courte pause et mis une de ses mèches de cheveux derrière l'oreille puis lui dis: « T'es prête à me faire confiance toi? A te relancer dans une histoire? »

Ouais moi je lui avais dis mon point de vue mais elle? Peut-être qu'elle ne voudrais pas malgré ses sentiments. J'espérais juste qu'elle ne me fasse pas souffrir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

A. Neelàh Stone



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2013

Un peu plus sur moi
love ::
mes petits secrets :: Le fait d'avoir été harcélé continuellement pendant des années pour son poids.



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Sam 15 Juin - 22:57



I really need you..
” dimanche, 14h08 Matteo était amoureux de moi. Je n’arrivais pas à réaliser, c’était trop beau pour être vrai. Le bonheur me souriait un peu ? Je ne sais pas, mais cet instant était parfait et je ne voulais pas que cela se finisse j’étais dans ses bras, je ne voulais pas le lâcher. Il me serrait contre lui, je sentais les frissons et tout ce qu’on ressent quand on est amoureux. J’avais déjà ressenti ça, mais là, j’ai l’impression que c’est plus fort. Pourtant, je n’étais pas bien fixée, je ne savais pas si ça allait se concrétiser mais on était tous les deux un peu des gens qui ne croyaient pas ou plus à l’amour. Alors, est-ce que les sentiments suffiront ? De mon côté, oui, même si rependre une nouvelle relation n’allait pas être facile, mais Noah m’avait fait comme un cadeau. Il ne m’a trompé –du moins je ne le sais pas et je ne veux pas savoir-, ma foi en l’homme n’est pas totalement remis en cause. J’avais dévoilé mon passé à Matteo, c’est lui qui m’avait choisit. Je sentais mon cœur battre plus vite qu’à l’habitude. J’avais des tonnes de questions dans ma tête. Je lui posais la question la première, malgré que ce moment était magique, qu’il venait de me dévoiler ce qu’il ressentait pour moi, j’étais obligée de me poser des questions. Je regardais le sol, j’attendais sa réponse. J’étais en face de lui mais je n’osais pas le regarder, je voulais vraiment qu’il fasse ce choix lui-même et qu’il ne regrette pas. Matteo s’avança à nouveau vers moi, il me forçait à lui faire face, en même temps, je ne me faisais pas prier non plus. Sa tête se rapprochait de la mienne, je brisais également les centimètres qui nous restait et profitait du baiser qu’il m’offrait. J’ouvris les yeux doucement et me mordillait la lèvre inférieur tout en écoutant sa réponse « Je sais que j'ai dis ça mais j'ai envie d'être avec toi. Si on sort ensemble, je sais pas vraiment dans quoi je m'embarque, ça me fait peur mais j'ai pas envie de te perdre parce que j'ai eu peur de mes sentiments pour toi. T'es prête à me faire confiance toi? A te relancer dans une histoire? » La première partie me rassurait énormément. Je le regardais et malgré tout, je ne pouvais m’empêcher de détourner le regard, j’aimais son regard sur moi mais ça me gênait, j’avais peur que maintenant, il voit toutes mes imperfections. J’étais pas un mannequin et je n’aurais jamais leur taille, j’avais des hanches, des fesses et des cuisses, chose pour laquelle on s’est toujours moqué de moi. Je le regardais à nouveau pour lui répondre « J’ai déjà confiance en toi, même si moi non plus je ne sais pas où on va et ça m’effraie d’avoir à nouveau des sentiments pour quelqu’un mais t’es pas comme tout le monde, t’es Matteo, il n’y a que toi qui me regarde comme ça.. » oui, je l’aimais trop et j’étais trop dépendante à lui. Pourtant, je ne voulais pas devenir collante. Je ne voulais pas qu’il pense que je veux lui prendre sa liberté, je ne sais pas encore quel comportement à avoir. J’avais une envie constante d’être dans ses bras, de le sentir près de moi mais en même temps, je voulais rester indépendante et ne pas trop m’embarquer vite, on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve, j’avais aussi besoin de me préserver. Je m’approchais à nouveau et me mettait sur la pointe des pieds pour lui offrir un nouveau baiser, je m’écartais ensuite en disant « Depuis longtemps, je me suis pas sentie aussi heureuse.. C’est grâce à toi tout ça. » je lui souriais, un grand sourire niais, j’ajoutais ensuite « Tu veux boire quelque chose, tu as prévu quelque chose aujourd’hui ? Excuse-moi, je ne suis pas une super hôte. » je ne sais pas alors autant demander.  ”

© charney


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Matteo H. Whitaker



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 73
Date d'inscription : 31/05/2013

Un peu plus sur moi
love :: Personne, j'veux pas m'attacher
mes petits secrets :: joue de la guitare, est chanteur et compisteur



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Dim 16 Juin - 13:42


Je n'avais peur de rien. Ou en tous cas de peu de chose. Et pourtant le fait d'être tombé amoureux de Neelàh me faisait peur. J'ai tout fait pour les refouler, me dire que ça passerait, que tout redeviendrais comme avant. Mais malgré, je n'arrivais plus à jouer de la guitare correctement, je pensais tout le temps à elle et plus le temps avançait plus je me disais que j'étais en train de la perdre. Et ça, ça me tuais. Alors, j'avais décidé de tout lui dire. Persuadé que de toutes façons, je n'aurais aucunes chances avec elle, il valait mieux que je sois franc. Quand j'entendis sa réponse, j'eus un sourire. C'était mignon tout plein. Non mais sérieusement, il fallait vraiment que je tape la tête contre les murs pour être devenu aussi niais que ça. Elle m'embrassa ensuite:

« J'y suis pour rien tu sais. »

Elle me demanda ensuite ce que je voulais boire et ce que j'avais de prévu aujourd'hui. Je pris place sur le canapé et lui réponds:

« J'avais prévu que tu m'envois boulé, que je passe l'après-midi dans un bar et que je boive comme un trou jusqu'à oublier cette conversation mais vu que t'as pas réagis comme je pensais, j'ai pas grand chose de prévu. Et toi?» Je marqua une courte pause et ajouta: « Si t'as j'veux bien du coca, sinon de l'eau ça me va. »

Elle partit dans la cuisine. Je n'en revenais de ce que je venais de faire quand même. Moi? Avouer mes sentiments? Non mais dans quelle dimension j'étais là? Pendant qu'elle était encore dans la cuisine, je lui lança:

« N'empêche que j'avais raison l'autre soir à la rivière: à propos du fait que si tu m'entendais chanter, tu tomberais amoureuse de moi... »

J'eus un sourire en repensant à ce soir-là. J'attendis qu'elle revienne de la cuisine pour voir sa réaction. De toutes façons, je savais que j'avais raison. Puis même si j'avais tort, je pourrais me faire pardonner avec des bisous et des calins.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

A. Neelàh Stone



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2013

Un peu plus sur moi
love ::
mes petits secrets :: Le fait d'avoir été harcélé continuellement pendant des années pour son poids.



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Dim 16 Juin - 15:22



I really need you..
” dimanche, 14h08 C’était une belle journée, ça fait bien longtemps que j’ai dis ça. Ce n’était plus un dimanche comme les autres où j’allais m’embêter comme un rat mort, c’était notre dimanche. Etre amoureuse m’avait toujours fait poussé des ailes, j’ai toujours espérer qu’un jour mes sentiments pour une personne soit réciproque et qu’il verrait au-delà des apparences. J’avais quand même peur, je ne sais pas du tout où on va et ce n’était pas rassurant, pourtant je voulais bien le faire parce qu’il était à mes côtés et je ne voulais pas laisser filer l’occasion parce que les sensations que me donnent Matteo, c’est quand même unique. Je devenais un peu niaise, je l’avouais, mais là, je voyais la vie en rose, je me souciais peu du fait que j’étais moche. Ce qui comptait pour l’instant, c’était lui et moi et rien d’autre. « J'y suis pour rien tu sais. » je souriais doucement et tendrement, le regard allait forcément avec. Un peu de modestie, c’était mignon. J’aime pas être aussi niaise, j’ai peur qu’il se lasse de moi dans ces moments-là, après quand je réfléchis bien. « Si quand même un peu ! » répondis-je avec le même sourire. Un peu timide alors qu’il me connaissait très bien. Pourtant, c’était ça, j’étais un peu intimidée, ce n’était pas la faute de Matteo, c’était comme ça. Je le regardais sur mon canapé et moi je restais debout, en croisant mes mains tout en écoutant sa réponse. « J'avais prévu que tu m'envois boulé, que je passe l'après-midi dans un bar et que je boive comme un trou jusqu'à oublier cette conversation mais vu que t'as pas réagis comme je pensais, j'ai pas grand chose de prévu. Et toi? Si t'as j'veux bien du coca, sinon de l'eau ça me va. » Bien, ça me faisait bizarre qu’il soit sur mon canapé, ça me faisait un peu bizarre de me dire que notre relation avait changé ou allait changer. C’était super malgré tout. Je le regardais, et je répondis « J’ai pas grand-chose de prévu non plus, le dimanche c’est un peu mort pour moi, y’a pas grand-chose à faire ! Je vais te chercher ça ! » Je partis ensuite dans la cuisine, qui n’était pas si loin de la cuisine, c’était un gros avantage et je me dirigeais vers le frigo. Je cherchais vite fait et sortit la bouteille. J’ouvris mon placard au dessus de l’évier et je sortis les verres. J’entendis les paroles de Matt qui me fit rire d’ailleurs. « N'empêche que j'avais raison l'autre soir à la rivière: à propos du fait que si tu m'entendais chanter, tu tomberais amoureuse de moi... » Pas faux, mais il n’avait pas que ça heureusement. Il y avait beaucoup de raisons et puis l’amour ne s’explique pas. Pourtant le charme de la chanson n’a pas opéré le soir même. Il avait tout de même un peu tort, bref je reviens dans le salon, avec les verres que je posais sur la table basse ainsi que le coca, j’avançais la table et je m’assis ensuite avant de répondre « Mouais.. Fin bon, y’a pas que pour ça que je suis tombé amoureuse de toi. T’as une voix superbe mais quand même.. » Je le regardais et ouvrit la bouteille doucement. « D’ailleurs tu pourrais en faire ton métier, et puis moi je serais ta groupie préférée, y’aura que moi qui aura le droit à certain privilège, excuse-moi mais moi je ne partage pas ! » lui dis-je avec une petite moue tandis que je nous servais les verres. Je refermais la bouteille et lui donnait un verre « On trinque à quoi ? »  ”

© charney


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Matteo H. Whitaker



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 73
Date d'inscription : 31/05/2013

Un peu plus sur moi
love :: Personne, j'veux pas m'attacher
mes petits secrets :: joue de la guitare, est chanteur et compisteur



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Dim 16 Juin - 15:54


J'avais attendu 21 ans pour tomber amoureux. Ou plutôt pendant 21 ans, je n'avais pas voulu m'attacher. Là, je ne voulais pas plus par peur de souffrir mais c'était différent. Je ne saurais vous expliquez comment, mais je sais qu'avec elle on vivra quelque chose de vraiment magique. J'ai jamais été aussi niais de toute a vie, j'aime pas mais je ne peux m'en empêcher. Ca me fait bizarre n'empêche de me dire que j'ai une copine. C'est vrai, j'suis le genre de mec qu'on voit difficilement en couple parce qu'il préfère s'amuser avec la première fille croisée dans un bar. Sa réflexion me fit sourire, c'était vraiment mignon quand même. Je pris place ensuite sur son canapé, et écoute la réponse de Nneelàh. Je lui lance alors:

« Normalement, moi je joue de la guitare le dimanche mais depuis une semaine, j'arrive plus à jouer donc bon.. »

J'attendis ensuite que Neelàh revienne dans le salon. J'eus un sourire en entendant sa réponse. Je lui souris:

« Avoue-le, au moins. Je le sais que c'est pour ça... » Bien sur, je rigolais. Ca m'embêterais un peu qu'elle soit tombé amoureuse parce que je chante bien. M'enfin, il y a bien des files comme ça qui tombe amoureuse juste parce que le mec sait chanter. Je regardais Neelàh avec des yeux comme des soucoupes. En faire mon métier? La blague! Je passa mon bras autour de ses épaules et répondis: « Pour devenir chanteur faut avoir du talent, ce que je n'ai pas. » C'était l'une des choses pour lesquelles je n'avais pas du tout confiance en moi. Et puis, vu le nombre de personne de mon entourage qui savait que je chantais, ça leur ferait un choc. Je pris le verre qu'elle me tendis en le remerciant. Je répondis alors à Neelàh: « J'sais pas, au fait que tu sois ma première copine et au fait qu'on soit amoureux? » J'attendis donc une réponse ou une réaction avant de trinquer.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

A. Neelàh Stone



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2013

Un peu plus sur moi
love ::
mes petits secrets :: Le fait d'avoir été harcélé continuellement pendant des années pour son poids.



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Dim 16 Juin - 16:41



I really need you..
” dimanche, 14h08 En arrivant à Tuscaloosa, je ne pensais pas tomber amoureuse. Je voulais recommencer ma vie, certes, je voulais juste qu’on me laisse tranquille, je voulais vraiment me fondre dans la masse, mais au final, j’avais mieux et je n’allais pas du tout me plaindre. Je ne pensais pas du tout que mes sentiments sont réciproques, j’en suis encore surprise. La première surprise, Matteo est quelqu’un de beau physiquement, franchement, il pouvait trouver beaucoup mieux que moi et ça se trouvait dans chaque coin de rue. « Normalement, moi je joue de la guitare le dimanche mais depuis une semaine, j'arrive plus à jouer donc bon.. » C’était sympa son programme du dimanche, au moins il faisait quelque chose de bien, chez moi le dimanche ça se résumait à plus manger du chocolat en regardant devant la télé ou bien aller sur l’ordinateur ou bien faire du sport. Je ne sais pas, un truc banal. Le dimanche, c’était toujours la journée la plus creuse, je crois que c’est pour tout le monde la même chose. J’en profite pour faire mes devoirs, mais là, je n’ai pas du tout la foi mais c’est pas ce que je retenais le plus dans cette phrase, il m’a dit que ça faisait une semaine qu’il n’arrivait plus à jouer, pile poile le temps où on ne s’est pas parlé. Je le regardais avec des yeux doux. Trop mignon enfaites parce que ce qu’il m’a dit, ca le valait. « Un programme très intéressant, plus intéressant que le mien le dimanche ! » dis-je en riant. J’ajoutais ensuite « J’espère que tu as envie de rejouer, maintenant que tout est résolu ! » un petit sourire timide, et oui vive les sentiments, je baissais légèrement la tête avant de le relever et de le regarder dans les yeux, puis je partais dans ma cuisine.

« Avoue-le, au moins. Je le sais que c'est pour ça... » Je me mis à rire un peu. Non, ce n’était pas que pour ça mais j’adorais quand il me taquinait comme ça, ça faisait toujours sourire et c’était drôle. Je le regardais, je baissais la tête en essayant de ne pas sourire. « T’as raison, tu m’as démasqué, j’adore les musiciens, je ne sors qu’avec des musiciens, donc faut pas que t’arrête la guitare hein.. » Je baissais la tête et je souriais, je faisais en sorte qu’il ne me voit pas. On parlait ensuite du fait qu’il devienne chanteur, je le regardais et son expression était très expressive pour le coup. Je me mis à rire en voyant sa tête, j’avais le droit à son bras autour de mes épaules. Je me blottis un peu dans ses bras, posant ma tête contre son épaule quelques instants. « Pour devenir chanteur faut avoir du talent, ce que je n'ai pas. » c’était à mon tour de le regarder avec des gros yeux. Non, il ne fallait pas qu’il pense comme ça. Il ne pouvait pas dire ça. Il avait du talent et ça personne ne pouvait l’enlever. J’aimais beaucoup sa voix, ce qu’il chantait. Je le regardais dans les yeux en disant « Tu as du talent, ne dis pas le contraire ! Ta voix est magnifique, tu joues de la guitare, franchement, moi je dis que t’es parfait ! Fais-toi confiance. » Je faisais attention à mon verre, j’étais sur que je pouvais le renverser à tout moment. Je me mettais à nouveau contre Matteo. C’était juste nous, ça faisait du bien. Je le regardais dans les yeux et je l’écoutais me dire « J'sais pas, au fait que tu sois ma première copine et au fait qu'on soit amoureux? » je continuais de le regarder dans les yeux et je lui fis un petit sourire timide. J’adore cette sensation, j’aimerais bien que mes papillons se calment un peu. « C’est une bonne idée, alors au fait qu’on soit amoureux et que je sois ta première copine ! » on trinquait dans les yeux et je bus une gorgée tout en regardant Matteo, mon copain. Ouais ça faisait bizarre de le dire mais c’était le cas. C’était mon copain, d’ailleurs je lui dis ensuite tout en me plaçant contre lui. « Tu sais que maintenant, les filles qui viennent chez toi, c’est fini, ça va pas trop te manquer ? » je voulais le taquiner un peu à mon tour, puis c'était la vérité, je ne suis pas très prêteuse.

© charney


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Matteo H. Whitaker



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 73
Date d'inscription : 31/05/2013

Un peu plus sur moi
love :: Personne, j'veux pas m'attacher
mes petits secrets :: joue de la guitare, est chanteur et compisteur



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Dim 16 Juin - 17:18



Je crois que si on m'avait dit que je tomberais amoureux, j'aurais simplement rigoler. Non mais c'est vrai, moi? Tomber amoureux? C'était une date à marqué avec une pierre blanche. Le pire c'est qu'un nombre impressionnant de fille avait voulu sortir avec moi en 21 ans, mais j'avais toujours refuser pour soi disant ne pas leur briser le coeur. Tu parles, c'était pour ne pas tomber et ne pas sortir avec la première pouff' venue. Je souris ensuite à sa réflexion puis répondis:

« Ouais peut-être bien... »

Elle était vraiment trop mignonne avec son air timide. Sérieusement, ça me faisait craquer. Elle partit ensuite dans la cuisine chercher du coca et les verres. J'adorais la taquiner sur tout et n'importe quoi. Je rigola lorsqu'elle avoua. Mouais enfin comme aveux on avait déjà vu mieux hein. Je souriais puis répondis avec un air triste, juste pour la taquiner:

« Ouais donc tu t'en fou que j'sois ultra beau gosse, que toutes les filles bavent sur moi et tout. Ce que tu veux c'est juste un musicien, je retiens... »

Je continuais de faire une mine triste. Sur la première partie de ma phrase, je rigolais, je n'étais autant imbus de moi-même. Je savais que j'avais des atouts mais ça s'arrêtait là. Elle me dit ensuite que je devais devenir chanteur. Ca ne me gênerait pas d'être chanteur mais je pensais ne pas avoir assez de talent. Je répondis ensuite:

« Nan j'ai pas de talent, il y en plus d'un qui chante comme moi. Puis de toutes façons, tous les chanteurs de maintenant leur voix est retouché donc ça sert à rien. Mais peut-être qu'un jour, on sait pas. »

Etre chanteur c'était un peu un rêve.Un rêve que je ne réaliserais jamais parce que je n'avais pas assez confiance en moi. Et puis, j'étais trop perfectionniste et trop exigeant sur tout ce qui concernait la musique. Elle se blottît contre moi. Je crois que même les voisins pouvaient entendre mon coer battre tellement il battait vite. On trinquait ensuite en se regardant dans les yeux. C'était tout mignon. Je bu une gorgée de coca et posa mon verre sur la petite table à côté. Elle recommença à me taquiner. Elle voulait vraiment jouer à ça? Je la regarda l'air choqué et répondis:

« Hein? Comment ça, c'est finit? T'es sérieuse là? » Je me mis ensuite à rigoler et ajouta: « J'm'en fou de ces filles tu sais. Et non ça va pas me manquer parce que mes soirée, j'vais les passer avec une fille super. Si elle veut bien de moi, bien sur. » Je souris à Neelàh puis bu une nouvelle gorgée de coca.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

A. Neelàh Stone



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2013

Un peu plus sur moi
love ::
mes petits secrets :: Le fait d'avoir été harcélé continuellement pendant des années pour son poids.



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Dim 16 Juin - 18:40



I really need you..
” dimanche, 14h08 La frayeur qu’il m’avait fait au tout début en venant chez moi, elle était passé, franchement, j’étais tellement bien que c’était presque sortie, pourtant, je me rappelle encore la tristesse que j’ai ressenti d’un coup quand il a commencé à parler mais son discours a changé et maintenant, je suis contente, je suis niaise. Je faisais un grand pas, je me remettais avec quelqu’un et ce n’était pas n’importe qui, à la base, c’était un ami. Si notre relation prenait fin, ce que je ne souhaite pas, on est encore qu’au tout début, j’aimerais bien qu’on reste amis, mais le fait est que c’est trop dur parfois de rester amis avec ses ex. On était dans la phase, bonheur totale. Peut-être que Matteo allait déchanter aussi en voyant mes défauts. Je ne pense pas être supportable. C’est vrai, j’avais toujours été toute seule, même mes parents préféraient sauver des vies. Je pouvais passer des journées sans avoir de messages d’eux, parce qu’ils étaient comme des supers héros, me laissant dans une profonde et triste solitude. Ma mère faisait des efforts, c’est vrai, mais que depuis quelques mois. « Ouais donc tu t'en fou que j'sois ultra beau gosse, que toutes les filles bavent sur moi et tout. Ce que tu veux c'est juste un musicien, je retiens... » Me répondit ensuite Matteo. Je le regardais en souriant, de vrais gamins qui adorent se taquiner. J’adore ma relation avec lui, je m’amuse tout le temps. « Ouais, t’as tout compris enfaites ! Y’a que ta guitare qui compte ! Je peux rendre jalouse mes copines imaginaires.. c'est trop cool. » J’essayais de paraitre sérieuse, de ne pas rire mais je n’ai pas pu, voyant sa tête. Il était tout triste. Je passais mes bras autour de son cou et lui déposais un bisous au coin des lèvres tout en souriant, s’il vous plait, je suis trop niaise comme fille. Je suis trop amoureuse, mais je ne voulais pas que ce sentiment disparaissent, alors finalement, ce n’est pas si mal d’être niaise.

« Nan j'ai pas de talent, il y en plus d'un qui chante comme moi. Puis de toutes façons, tous les chanteurs de maintenant leur voix est retouché donc ça sert à rien. Mais peut-être qu'un jour, on sait pas. » Pourquoi il n’avait pas confiance en lui comme ça ? Je le regardais avec des yeux tendres, tout plein de tendresse, je le fixais et je souriais doucement. Il devait se faire confiance, c’est quelqu’un de géniale, qu’on rencontre sans doute une fois dans sa vie. Je ne pouvais pas le laisser filer. Je répondis ensuite « C'est vrai, j’avoue, toi, on n’a pas besoin de retoucher ta voix et on s’en fout, pour moi, y’a pas personne qui chante mieux. Tu me feras des concerts privés hein ? » lui demandais-je doucement, oui, même s’il ne voulait pas dévoiler sa voix au monde entier, moi j’avais besoin de l’entendre même quand il ne chantait pas. Matteo était mon attache à Tuscaloosa, il est encore plus important maintenant. On était genre trop mignon, les personnes célibataires nous détesteraient sans doute à ce moment là. On parlait ensuite, enfin plutôt je riais, il me fit sa tête choqué me fit un peu peur au début. Comment il me demanda si c’était fini, j’allais acquiescer tristement mais enfaites il se mit à rire, preuve qu’il s’en fichait et qu’il se fichait de moi par la même occasion. Je me mis à faire ma mine boudeuse. Je me détachais même de lui en croisant les bras.  « J'm'en fou de ces filles tu sais. Et non ça va pas me manquer parce que mes soirée, j'vais les passer avec une fille super. Si elle veut bien de moi, bien sur. » Je le regardais et continuait de faire celle qui boudait, même s’il s’en sortait bien, c’était pas une raison, il répondait, moi aussi je répondais. Je le regardais en disant « Ouais, essaie de te rattraper ! » lui dis-je avec la petite voix qui allait avec et la même expression. ”

© charney


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Matteo H. Whitaker



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 73
Date d'inscription : 31/05/2013

Un peu plus sur moi
love :: Personne, j'veux pas m'attacher
mes petits secrets :: joue de la guitare, est chanteur et compisteur



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Dim 16 Juin - 19:59


Ca faisait bizarre d'être amoureux mais ce n'était pas désagréable. C'est dans un moment comme ça, qu'on a l'impression d'exister pour au moins une personne sur cette putain de Terre. Je fis une mine toute triste quand Neelàh me dit qu'il n'y avait que ma guitare qui comptait. Je la regardais à peine avec ce petit air et lui sortit:

« Marie-toi avec elle alors... »

Je continuais de faire une mine boudeuse. Elle passa ses mains autour de mon cou et me fit un bisous juste au coin des lèvres. C'était mignon. J'étais tellement bien avec elle. J'aurais jamais cru pouvoir tombé amoureux et être aussi bien. Le monde aurait pu s'effondrer autour de nous, peu importe tant que je suis avec elle. On partit sur le sujet que je devais devenir chanteur. J'avais pas assez de talent, c'est ce que je pensais en tous. Je sais pas, j'avais l'impression de pas être à la hauteur. J'avais jamais pris de cour alors pourquoi deviendrais-je connu? Je lui souris:

« Ouais si tu veux. Tu vas être encore plus accroc à moi après, mais pourquoi pas. »

Je lui souris et la serra dans mes bras. J''aurais voulu arrêté le temps juste pour ne jamais qu'elle parte. Jj'avais l'impression d'être tellement vulnérable en fait. Je ne sais pas si ça allait durer mais je l'espérais. Après avoir fait ma blague pourrie, c'était le cas de le dire, Neelàh fit semblant de me faire la gueule:

« J'me rattrape pas c'est vrai que j'm'en moque d'elles. » Je déposa un baisé sur ses lèvres pour lui faire comprendre qu'il n'y avait que elle qui comptait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

A. Neelàh Stone



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2013

Un peu plus sur moi
love ::
mes petits secrets :: Le fait d'avoir été harcélé continuellement pendant des années pour son poids.



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Dim 16 Juin - 21:05



I really need you..
” dimanche, 14h08 « Marie-toi avec elle alors... » me proposa Matteo avec une mine tout triste, j’étais attendrie. Je sais bien qu’il fait ça pour rire, on n’arrête pas de se taquiner, je suis simplement rentré dans son jeu. Même si je savais qu’il faisait un peu de comédie, ça me faisait légèrement mal au cœur et je culpabilisais instantanément, alors qu’il n’y avait pas de quoi. Malgré tout, j’avais l’âme relativement joueuse. Je m’étais découvert ça en trainant avec Matteo. Je le regardais en disant « Si je me marie avec toi, ça revient au même, je serais marié avec elle aussi donc je te prends toi et la guitare ! » je le regardais avec un air de friponne quelques instants. Tout ce qui se passait dehors, je m’en foutais carrément, c’était que nous qui m’importait pour le moment, ce n’était pas le moment de nous déranger. Je me sentais tellement bien avec lui, j’avais aussi une impression de sécurité et ce n’est pas depuis que j’ai développé des sentiments pour lui. Même en tant qu’amis, il me rassurait, je sais qu’avec lui à mes côtés, il m’arrivera de bons trucs. Je me sentais déjà accroché et ça me fait un peu peur néanmoins. Quand tout allait mal, il faisait en sorte que tout aille bien. Je ne pourrais jamais le remerciais pour ce qu’il a fait. Je me sens libre d’exister et d’être importante aux yeux de quelqu’un pour une fois. C’est quand même quelque chose de fort surtout que je ne voulais pas le décevoir.

On parlait de son talent pour la musique, je voulais qu’il m’écoute parce que j’avais raison, il avait un talent, il devait l’exploité et si la musique était sa passion. Pourquoi ne pas devenir chanteur, mais il n’avait pas trop confiance en lui sur ce domaine là, c’est une autre facette que je découvrais de lui et ça me plaisait autant que les autres. Je voulais vraiment qu’il réalise ses rêves, je ne voulais que son bonheur, qu’il soit entier. Je le regardais avec des yeux de merlans frits car je venais de lui poser une question, qu’il me fasse un concert privé. Je sais qu’il a du mal à chanter devant les gens, la première fois, ça n’a pas été facile de le convaincre. J’espérais vraiment que ces yeux là allait marcher.  « Ouais si tu veux. Tu vas être encore plus accroc à moi après, mais pourquoi pas. » Je le regardais avec un grand sourire, j’avais réussi à gagner. Il me serra contre lui, je mettais mes mains dans son dos en me collant contre lui. Je blottis ma tête dans son cou en chuchotant doucement  « T’as pas besoin de faire ça, je suis déjà accro à toi, il n’y a pas besoin de plus ! » cet instant était parfait. Il restera dans ma tête mais j’aurais voulu le figer ou ralentir le temps. Je ne voulais pas que ces frissons, ces sensations ne s’arrêtent. J’avais encore plus peur de le perdre, mais je ne lui en ferais pas part. Je ne comptais pas l’étouffer. Ce n’était pas faire son bonheur donc c’était le contraire de ce que je voulais enfaites. Après sa blague sur les filles, je fis semblant de lui faire la gueule, j’avais la mine renfrogné comme un gamin de 5 ans qui n’a pas eu son jouet. « J'me rattrape pas c'est vrai que j'm'en moque d'elles. » je n’ai même pas eu un droit de réponse que sa bouche vint instinctivement embrasser la mienne, ce qui affolait mon cœur encore plus, déjà qu’il n’avait pas besoin de grand-chose. Je me sentais vraiment aimé, c’était cool. Je le regardais quelques instants avec toujours cette petite mine boudeuse « J’espère bien ! » mon visage changeât ensuite en un petit sourire. Mon verre sur la table, je le récupérais pour boire un peu avant de me mettre au plus profond de mon canapé et de prendre sa main pour l’entremêler à la sienne. « T’es bien sur de vouloir supporter une chieuse comme moi ? Une fois que tu as dis oui, y’a plus d’échange et tu ne peux pas me rendre ! » je le regardais en riant tout en caressant sa main avec mon pouce.  ”

© charney


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Matteo H. Whitaker



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 73
Date d'inscription : 31/05/2013

Un peu plus sur moi
love :: Personne, j'veux pas m'attacher
mes petits secrets :: joue de la guitare, est chanteur et compisteur



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Lun 17 Juin - 17:29


C'était donc ça être amoureux. Être niais à un point inimaginable. Je détestais être comme ça, sérieusement. Mais le plus important, c'était que j'étais avec elle et que je l'avais pas laissé filée comme j'avais décidé de le faire. Parce que oui, à la base, je ne voulais plus lui parler jusqu'à que mes sentiments soient partis. Continuant de faire ma mine triste, j'écoutais sa réponse. Je répondis alors toujours sur un ton triste:

« Mouais bah maintenant que t'as que tu m'aimais que pour ma guitare, bah j'suis vexée voila. »

Bien sur je ne l'étais pas, je rigolais. Elle me demanda ensuite que je lui fasse des concerts privés. Pourquoi as, si ça pouvait lui faire plaisir. Je la mis néanmoins en garde sur le fait que si je chantais devant elle, elle deviendrait accro à moi mais vraiment. Je la serra dans mes bras. Ca faisait tellement du bien d'être avec elle, je ne saurais vous expliquer comment. J'eus un sourire lorsqu'elle me chuchota qu'elle était déjà accro à moi. C'était tout mignon. Pour rien au monde, j'aurais voulu accélérer le temps. Je lui confirma par la suite que je me moquais de toutes les filles que j'avais pu rencontré dans les bars. De toutes façons pour la plupart je ne connaissais même pas leurs prénoms. Je l'embrassa ensuite. On était mignon. Complètement niais mais mignon. J'eus un sourire entendant sa question:

« Oui je suis sûr. » Je marqua une courte pause et ajouta: « Et toi t'es sûre de vouloir d'un mec comme comme copain? Le genre de mec solitaire, torturé, mais hyper beau gosse quand il chante? »

Non je ne me jetais pas de fleurs. Juste un petit peu. De toutes façons, je ne disais que la vérité.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

A. Neelàh Stone



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2013

Un peu plus sur moi
love ::
mes petits secrets :: Le fait d'avoir été harcélé continuellement pendant des années pour son poids.



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Mar 18 Juin - 11:04



I really need you..
” dimanche, 14h08 Je ne pensais pas que je pourrais retomber amoureuse et laisser mes craintes s’envolaient comme ça et accepter comme ça, le fait d’être vulnérable à nouveau aux yeux de quelqu’un. Mais je ne pouvais pas faire autrement, si je refusais sa proposition, je souffrais dans le sens où j’aurais tout gâché et que je m’en serais peut-être voulu toute ma vie, là, j’étais heureuse et je me sentais vraiment bien. Matteo avait désormais le pouvoir de me briser en un seul instant et qu’à nouveau, je recommence tout à zéro. L’amour est aussi une question de confiance et j’ai confiance en Matteo. Durant ces un mois et demi, il avait su me prouver que je n’avais rien à craindre et qu’il n’était pas comme les autres. J’étais entrain de le taquiner, comme on faisait d’habitude enfaites. Il avait une petite mine triste, j’essayais de ne pas sourire.  « Mouais bah maintenant que t'as que tu m'aimais que pour ma guitare, bah j'suis vexée voila. » je le regardais et je baissais légèrement la tête avant de la relever et de le regarder dans les yeux, plongeant son regard dans le mien avant de dire « Franchement faut pas ! Si tu me demandes de choisir entre toi et ta guitare, je te choisis toi sans hésiter ! » je le regardais en souriant, j’avais dis ça le plus sincèrement du monde, je le regardais ensuite avant d’ajouter pour rire « Enfin, si seulement t’es gentil avec moi ! » Je riais ensuite tout en le regardant, puis nous étions blottit l’un contre l’autre dans mon canapé. Les frissons sur ma peau, les papillons, la petite boule dans le ventre, c’était mignon quand même. Comme nos sentiments étaient enfin libérés et que nous savions ce que nous voulions, j’avais l’irrésistible envie de le toucher, de l’embrasser. Arrêter le temps et profiter de l’instant présent parce que c’était un véritable délice. Un petit bonheur qu’il ne faut pas que je laisse filer, je comptais réellement en profiter. Tout ce qu’il y avait autour de nous, je m’en foutais complètement, j’étais sur mon nuage et celui là, personne ne pourrait me l’enlever, pas maintenant en tous cas. Je ne voulais pas qu’on se précipite, je devais redescendre et garder un pied sur terre, mais là, je n’avais pas du tout envie. J’embrassais Matteo et ça me faisait encore plus craquer et mes pensées étaient aussi niaises, je me détestais à ce moment, je n’étais pas fan d’être aussi niaise parce que ça prouvait que j’étais déjà engagée émotionnellement parlant et que si ça venait à se finir, j’allais me prendre une méchante claque. « Oui je suis sûr. » répondit Matteo à ma dernière question, je le regardais en souriant tout en baissant la tête timidement. C’était trop mignon. Je relevais ensuite la tête en disant « Bien, tu l’auras voulue alors, hors de questions d’échanger ! » je continuais à sourire mais là, c’était un sourire un peu plus provocateur. « Et toi t'es sûre de vouloir d'un mec comme comme copain? Le genre de mec solitaire, torturé, mais hyper beau gosse quand il chante? » il retournait ma question, je le regardais en souriant et je fis semblant d’avoir l’air songeuse alors que je ne doutais pas du tout. Bien au contraire, c’était juste pour un petit peu l’embêter. « Laisse moi réfléchir.. Oui, c’est une évidence ! » Je le regardais un peu timidement. Je ne voulais pas trop lui en demander en tous cas. On allait prendre notre temps, on se le devait, ne pas brûler les étapes. Je me penchais pour prendre mon verre et boire une gorgée et je le reposais sur la table basse. Je restais dans ses bras. J’étais trop bien sérieusement.  ”

© charney


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Matteo H. Whitaker



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 73
Date d'inscription : 31/05/2013

Un peu plus sur moi
love :: Personne, j'veux pas m'attacher
mes petits secrets :: joue de la guitare, est chanteur et compisteur



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Mar 18 Juin - 18:31


La vie était faite ainsi. J'étais tombé amoureux contre mon gré. Que pouvais-je faire? Rien. Ce genre de sentiment est bien trop fort pour qu'on puisse faire quoi que ce soit. Malgré le fait que ce sentiment soit quelque chose d'extraordinaire, j'avais peur de me faire briser le coeur. Je voulais pas souffrir. Pas à cause d'une fille en tous cas. Continuant de faire ma t^te boudeuse tel un gamin de cinq ans, Neelàh me dit qu'elle préféra moi à a guitare.Je retrouva presque automatiquement le sourire. En entendant la suite, je fis une mine choquée et ne pu m'empêcher de répondre:

« Je suis toujours gentil, sauf quand j'aime pas la personne, j'peux vite devenir méchant et violent mais sinon je suis gentil. Et t'as pas le droit de dire le contraire sinon je te boude toute ma vie. »

Un vrai gamin quand je m'y m'étais. De toutes façons, je n'allais pas changer parce que j'étais en couple avec elle. J'étais bien avec elle. Rien ne pouvait m'attendre. J'étais sur un petit ou dans un rêve au choix. J'avais eu peur de sa réaction et j'avais été assez étonné qu'elle aussi ait des sentiments pour mi. C'était ma première vraie copine et pas une fille que j'avais rencontré dans un bar, que j'avais réussis à mettre dans mon lit après deux ou trois verres de Vodka. C'était une amie, je la connaissais. Enfin, en tous cas, j'en savais pas mal sur elle. Je rigolais à sa réflexion et répondis:

« J'aurais pas envie d'échanger de toutes façons. »

Et c'était vrai. Je ne voulais pas changer de copine. Pour rien au monde. En même temps, ça faisait même pas une demi-heure qu'on était ensemble donc bon, ça serait grave si je voulais déjà changer de copine. Je lui retourna la question. Elle fit semblant de réfléchir, j'eus un sourire. Je répondis:

« Fais gaffe, j'suis difficile à supporter, et en plus, je m'énerve vite.T'es vraiment sûre que tu veux d'un mec comme ça? » Je l'embêtais bien sur. Elle n'avait pas intérêt à dire non de toutes façons. J'étais tellement parfait. Ou pas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

A. Neelàh Stone



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2013

Un peu plus sur moi
love ::
mes petits secrets :: Le fait d'avoir été harcélé continuellement pendant des années pour son poids.



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Mar 18 Juin - 19:18



I really need you..
” dimanche, 14h08 Je pense qu’on s’était bien trouvé Matteo et moi. On avait un peu les mêmes intérêts comme la musique, donc forcément avoir un copain musicien, c’était encore mieux. On avait un peu le même humour et surtout on s’amusait quand on était tous les deux. On ne passait pas notre temps à se regarder dans le blanc des yeux en cherchant au plus vite ce qu’on se dire pour ne pas s’ennuyer, non, ça faisait tout seul, comme une évidence. Il y avait vraiment beaucoup d’alchimie. Je trouvais aussi que grâce à lui, j’avais déjà fait pas mal de progrès en quelques mois mais encore plus durant ces un mois et demi. Je retrouvais peu à peu confiance envers les gens, j’essayais de me contrôler pour ne pas les rejeter, tous n’étaient pas bons à jeter aux chiens, il y avait vraiment des gens qui étaient sympas. Je devais juste savoir faire preuve de discernement. « Je suis toujours gentil, sauf quand j'aime pas la personne, j'peux vite devenir méchant et violent mais sinon je suis gentil. Et t'as pas le droit de dire le contraire sinon je te boude toute ma vie. » Je le regardais en souriant, toute sa vie, ce serait bête quand même alors qu’on vient d’entamer une relation, ça ne fait même pas une heure qu’on est ensemble alors qu’il me fasse la tête d’emblée, ce serait nulle quand même, vous ne trouvez pas ? « Oui, tu es gentil, c’est vrai, tu es adorable ! » lui répondis-je sincèrement et avec un grand sourire. Je ne l’ai jamais vu énervé ou autres. Il avait l’air calme, je crois que j’hallucinerais le jour où je le verrais sortir de ces gonds. En tous cas, j’étais entrain de rêver, c’était trop beau pour être vrai. Si ça se trouve, je vais me réveiller demain et tout ça n’aura été que pure illusion, tant pis, au moins, j’en aurais profité. Ca aurait été parfait pendant toute une journée. C’était bien de se retrouver dans ses bras, de savoir que je peux compter sur lui, de savoir qu’il sera là, de savoir que je peux l’embrasser, d’avoir un sentiment de sécurité et surtout de bien-être. Franchement, c’était trop bien. Je souhaite à tout le monde de connaitre ça. « J'aurais pas envie d'échanger de toutes façons. » Ce n’était pas trop mignon ce qu’il me disait ? Je me retournais vers lui et je lui déposais un baiser sur ses lèvres, un tout doux, tout mignon. J’étais obligé, on ne m’avait jamais dis quelque chose d’aussi mignon. Moi non plus, je ne voulais pas changer de copain, c’est clair. Je le regardais et dit en riant « On en reparle dans deux mois voir moins ! » moi aussi j’avais mes côtés où j’étais chiante. J’avais besoin d’être rassurée, je n’allais pas m’ouvrir aux autres, j’étais faible, j’avais du mal à avoir de la répartie et c’était facile pour briser toute confiance que je peux avoir. Je me calais à nouveau contre lui. Puis ce fut à mon tour, il voulait savoir si je voulais changer de copains, j’étais plutôt dans la taquinerie aussi. « Fais gaffe, j'suis difficile à supporter, et en plus, je m'énerve vite.T'es vraiment sûre que tu veux d'un mec comme ça? » Je me mis à rire, c’était pas une bonne façon de se vendre en donnant ses défauts, j’étais sur qu’il n’était pas difficile à supporter. Je le regarder dans les yeux, m’écartant un peu de lui pour lui faire face en disant « Oui, je veux bien de toi ! Tu n’as même pas à me poser la question ! » Lui dis-je avec un sourire sincère. C’était ce que je pensais réellement. Je le regardais et je me rendis compte que j’aimais trop poser mon regard sur lui. C’était un truc de malade. Je le regardais ensuite en disant « Ca te dit de prendre le soleil dans mon jardin ? A moins que tu as mieux à me proposer ? » J’avais quand même un bon terrain et j’avais quand même un hamac, il faisait beau, il faisait chaud, autant profiter du soleil. Je ne savais pas ça allait quoi sa réaction, si ça se trouve, il ne voudrait pas s’afficher avec quelqu’un comme moi, pas maintenant en tous cas. ”

© charney


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Matteo H. Whitaker



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 73
Date d'inscription : 31/05/2013

Un peu plus sur moi
love :: Personne, j'veux pas m'attacher
mes petits secrets :: joue de la guitare, est chanteur et compisteur



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Mar 18 Juin - 20:03


Un moment parfait. Cet après-midi était juste parfaite. J'avais bien fait d'être venue sonner chez elle à l'improviste et tout lui déballer. Au moins, j'avais assumer le fait que j'ai des sentiments pour elle et bien que je pensais n'avoir aucunes chances avec elle, j'eus une bonne surprise. On se taquinait. C'était mignon. Neelàh ne m'avait jamais vu énerver. C'est vrai les rares où je m'étais énerver c'était contre des mecs de mon lycée ou de mon collège qui me tapaient sur le système. C'était partit en vrille à chaque fois. Ouais, malré mon côté gentil, je pouvais être violent. Je souris lorsqu'elle me dit que j'étais gentil et adorable. J'en étais pas réellement sûr moi mais si elle me trouvait comme ça, tant mieux. Je vous, j'aurais fait n'importe quoi pour arrêter le temps sur cet après-midi. Juste pour profiter un maximum de ce moment. Je détestais être niais de la sorte. Ca m'allait tellement pas. J'eus un nouveau sourire en entendant sa réflexion:

« Pas de soucis on en reparlera quand tu veux, je camperais toujours sur mes postions. J'suis borné il paraît, on t'a pas dit? »

J'étais bornée et en plus de ça, j'étais amoureux autrement dit je n'étais pas près de changer d'avis. Je ne savais pas pour quelle raison, j'avais l'impression qu'elle et moi ça pouvait durer pendant longtemps.Très longtemps même. Je lui fis ensuite une liste de mes défauts. J'avais oublier de dire solitaire et violent mais ça, elle le savait. Pour le côté solitaire en tous cas. Elle me déposa un baisé sur mes lèvres, c'était tellement mignon. Quand on s'afficherait on ferait rager les célibataires mais tant pis. Ils ont qu'à être en couple. J'eus un autre sourire entendant sa réponse. Elle me proposa alors d'aller dans on jardin. Je finis mon verre de coca, puis lui dis:

« Je te suis. » Je lui pris la main et on partit dans jardin. Je lui dis, plus pour rigoler qu'autre chose: « Au fait, tu m'as toujours pas donner le double de chez toi si jamais il y a des voleurs. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

A. Neelàh Stone



bienvenue à tuscaloosa baby

Messages : 62
Date d'inscription : 09/06/2013

Un peu plus sur moi
love ::
mes petits secrets :: Le fait d'avoir été harcélé continuellement pendant des années pour son poids.



MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   Mar 18 Juin - 20:51



I really need you..
” dimanche, 14h08Un vrai couple comme on les aime. Matteo et moi jouons à fond la carte du niais, en même temps notre relation venait à peine de commencer, on ne pouvait voir que la vie en rose. J’apprenais chaque jour avec lui, il me surprenait. A la base on n’était pas censé se retrouver, mais il avait réussi à venir jusqu’à chez moi et une nouvelle fois, il m’avait surprise avec l’annonce qu’il m’a fait. Il a dit qu’il était amoureux de moi et ça faisait du bien à entendre, il a dit vraiment tout ce que j’avais besoin d’entendre. Il avait réussi à me rassurer et je me sentais bien, c’est ce que je voulais. J’étais niaise et je redécouvrais le bonheur, je nuançais enfin ma version du bonheur, tout n’était pas noire et qu’illusion. On pouvait le trouver et chérir ce moment, c’est exactement ce que je suis entrain de faire, pour raconter ça à mes petits enfants ou même à mes enfants avec une morale. La vie ne m’a peut-être pas souris mais j’ai enfin pu voir le bout du tunnel grâce à cet homme. Après je ne me projetais pas vraiment dans l’avenir avec Matteo. Je sentais que ça pouvait durer longtemps entre lui et moi, mais au point où qu’on aura des projets concrets comme se marier ou avoir des enfants ou encore emménager ensemble ? Je ne le sais pas, seul l’avenir nous le dira, mais plus tard, j’aimerais bien me marier et avoir des enfants. Crouler sous des jours paisibles aussi. En tous les cas, une chose est sur, Matteo sera gravé en moi, même si ça se termine. C’est lui qui m’aura aidé à me reconstruire. En tous cas, dans le moment présent, c’est tellement bon de le sentir près de moi. « Pas de soucis on en reparlera quand tu veux, je camperais toujours sur mes postions. J'suis borné il paraît, on t'a pas dit? » Je me mis à sourire. Il voulait me garder, ça me touchait vraiment, c’est vrai, peut-être qu’avec mon côté niaise, il aurait pu s’enfuir mais non, il voulait rester. Ca faisait du bien d’entendre ça, vraiment si bien que mon sourire était un grand sourire. Je me sentais rassurée. J’avais l’impression qu’il ne pourrait rien m’arriver aujourd’hui. C’est la personne qui a été la plus gentille, compréhensive avec moi alors qu’il ne me connaissait pas tant que ça, il ne connaissait pas encore mes mauvais côté. « Non, on m’a pas dit mais c’est bon à savoir car moi aussi ! » je n’avais peut-être pas un caractère fort, je me laissais peut-être un peu trop marcher sur les pieds mais quand j’avais une idée en tête, on avait souvent du mal à me faire changer d’avis. Je voulais passer l’après-midi avec lui, je voulais rester à ses côtés. J’étais déjà trop impliqué émotionnellement, je ne voulais plus changer de gars, celui qui était en face me suffisait. Il me regardait et j’essayais de ne pas tourner la tête, mes vieilles habitudes étaient toujours un peu là. On était mignon, je nageais en plein rêve, il y avait plein de choses mignonnes qui me passaient en tête. L’amour rendait complètement stupide et niais, j’étais en plein dedans, je n’aimais pas ça mais en ce moment, c’est agréable. J’apprenais beaucoup sur moi. Comme le fait que j’avais réussi à retomber amoureuse malgré les interdictions que j’avais émise à mon cœur et je n’avais pas pu lutter contre. On se rendit dans le jardin, main dans la main. « Au fait, tu m'as toujours pas donner le double de chez toi si jamais il y a des voleurs. » Pas faux, je devais déjà lui donner quand on était amis. Je le regardais en disant « Tu as raison, ne bouge pas ! » les anciens propriétaires étaient un couple, ils avaient donc deux clés. Je me rendis dans mon meuble à l’entrée et fouillait dans un tiroir et je sortis une petit clé, banal. Je la pris et je sortis ensuite. Je pris sa main et déposa la clé délicatement dans sa main et la refermait doucement en disant « C’est peut-être tôt, mais tu peux passer quand tu veux maintenant ! De toute façon, je devais déjà te l’a donné, ça fait un mois et demi que je te l’ai dit et au moins, je vais me sentir rassurée que tu ais le double, si j’ai besoin d’un coup de main, je sais que tu seras là ! » lui dis-je sincèrement avec un petit sourire et je le serrais dans mes bras ensuite, j’avais besoin d’un contact. J’étais très tactile, mais franchement, j’en avais besoin de câlins, de bisous..”

© charney


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé



bienvenue à tuscaloosa baby




MessageSujet: Re: hold me in your arms again ❥ matteo   

Revenir en haut Aller en bas
 

hold me in your arms again ❥ matteo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Reprise] Toto - Hold The Line
» (✰) i hold the time to keep you off my mind.
» Petite collec' mais grand amour ( MAJ 05/03/2012 ) PHOTOS !!!
» Le portage dans le monde
» La famille Bruce.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à Tuscaloosa :: LA VILLE :: LITTLE CAHABA :: Habitations :: Maison de Neelàh Stone-